L'école française du béton

Le mot du Président

La Fondation EFB constitue pour notre Profession et pour moi-même en tant que Président et entrepreneur, un formidable tremplin pour sensibiliser les jeunes aux métiers passionnants de la Construction, pour promouvoir les formations supérieures en Génie- Civil et en architecture, pour favoriser au maximum la connaissance pratique de la technologie du béton et travailler au rapprochement de la recherche fondamentale et de la recherche appliquée. Ces interactions sont vitales.

Nous apportons beaucoup d’importance à la promotion des sciences et des technologies de nos matériaux, notamment auprès des jeunes. Le concours «Batissiel» que nous organisons depuis 8 ans demande aux collégiens d’analyser un besoin fonctionnel existant ou à venir et de réaliser une maquette en utilisation au mieux les possibilités offertes par le béton. L’objectif est de leur faire découvrir les métiers de la construction et le travail d’équipes à partir d’un projet concret entrant dans le programme de technologie des collèges. Au-delà, avec le Trophée Béton pour les élèves architectes et ingénieurs, organisé en coopération avec CimBéton et Bétocib, nous souhaitons accompagner les lauréats dans leurs premiers pas dans la vie professionnelle.

Et, nous continuons à mener des actions en coopération avec l’Éducation Nationale pour répondre à nos objectifs de promotion des sciences. En apportant notre soutien à des organisations scientifiques, à des projets de recherche, et à des chaires d’enseignement, nous souhaitons contribuer à l’accomplissement de progrès dans des disciplines techniques et scientifiques qui pourront à terme aboutir à des innovations pour nos produits.

Par ailleurs, l’École Française du Béton est le lieu privilégié de l’échange des points de vue entre professionnels d’expériences et de sensibilités différentes qui se retrouvent autour des thèmes technologiques et pratiques pour faire le point sur l’état de l’art et la meilleure manière de transmettre leur expérience. Promouvoir les sciences et les technologies, c’est aussi savoir se souvenir… La conservation du patrimoine architectural légué par les pionniers de la construction en béton est autant un devoir de mémoire qu’une action pédagogique.

Daniel TARDY